Administration communale :
Tél. 024 447 21 71
contact@montagny.ch
 

lundi 8h00 - 12h00
18h00 - 19h00
 
mardi   8h00 - 12h00  
mercredi   8h00 - 12h00  
jeudi   8h00 - 12h00  
vendredi   8h00 - 12h00  

 

historique

A 3 km d'Yverdon, en direction de Ste-Croix, le territoire de Montagny d'env. 350 ha, touche les communes d'Yverdon et Chamblon au sud, Essert-sous-Champvent et Villars-sous-Champvent à l'ouest, Valeyres- sous-Montagny au nord, Grandson et le lac de Neuchâtel à l'est.

Les chroniques citent "Montagniaco" en 1149 déjà et les premiers seigneurs de cette terre furent les puissants sires de Montfaucon, en Bourgogne. On parle d'une église en 1416 : l'actuelle fut construite en 1769 et possède 2 cloches. Le château fut construit au XIème siècle. Détruit en 1475, il fut, dès lors, laissé à l'abandon.

Cela n'empêcha nullement les citoyens de participer activement à la défense de leur territoire, puisque, dès 1590, existe à Montagny une abbaye de fusiliers. Les armoiries de Montagny apparaissent sur un sceau communal en 1733. D'argent à la pince d'écrevisse de gueule en pal, elles définissent, selon une tradition, le symbole d'un partage qui eut lieu avec la commune d'Onnens, car cette dernière commune a, sur ses armoiries, une écrevisse amputée d'une pince. Lieu de passage bien avant la construction de l'autoroute et le projet de canal du Rhône au Rhin, le site de Montagny était traversé, autrefois, par la voie romaine reliant Yverdon à Sainte-Croix. Une borne milliaire, découverte sur le territoire de la commune en 1862 et portant le nom d'un empereur romain ayant régné entre 211 et 217 après Jésus-Christ en témoigne.

 

Sites casadéens